LES SIX HEURES DE BOURGOGNE

1927

 

Le 30 avril 1927, les lecteurs du ‘Bien Public’ (Le Journal de la région de Dijon) pouvaient lire que suite aux nombreuses demandes, l’A.C.B (Automobile Club de Bourgogne) venait de créer une épreuve intitulée les ‘6 Heures de Bourgogne formule libre’ qui se disputera aux mêmes heures que les ‘6 Heures de Bourgogne’ prévue initialement.  Les véhicules peuvent être des véhicules de course, les moteurs pourront être suralimentés, les carrosseries seront aux choix des concurrents.

Le règlement se décompose comme suit :

 1ere classe : comprenant les véhicules d’une cylindrée supérieure à 2 litres sans limitations.

 2e classe :  comprenant les véhicules de 1.100 cm3 à 2 litres

 3e classe : les véhicules jusqu’à 1.100 cm3

     C'est le 26 mai 1926, jour de l’ascension que va se disputer pour la 1ere fois, la nouvelle épreuve en terre Bourguignonne.  Ce nouveau circuit, qui peut être considéré aussi bien comme un circuit de vitesse que comme un circuit de résistance se disputera aux portes de Dijon sur un parcours particulièrement rapide, et extrêmement intéressant : grandes lignes droites obligeant les moteurs à travailler à fond, virages difficiles mettant en relief l’aptitude des reprises rapides, circuit gardé bien entendu, installation parfaite, c’est à dire un grand circuit appelé à devenir classique.

 

    Situé aux portes de Dijon, le parcours est particulièrement rapide et s’étend de la ferme de Valmy, sur la route de Langres, au rendez-vous des chasseurs pour remonter vers Savigny, rejoindre par une route toute neuve mais accidentée, Norges la Ville et revenir par une montée et une descente à la si belle route de Langres. 

    Selon le Bien Public du 13 mai, on peut donc s’attendre à un admirable spectacle.  On peut être certain d’enregistrer les plus folles vitesses, et très certainement une foule innombrable envahira les différentes enceintes qui seront installées au rendez-vous des chasseurs, à la ferme de Valmy, parce que de Genève, de Lyon, de Besançon, de Bourg, de Dôle, … s’organiseront de véritables caravanes de sportsmen qui se promettent de faire un agréable déplacement pour encourager les rois du volant qui se disputeront les suprématies de la vitesse.

 

 

Edition 1927

  Page 1 < Page Suivante

Retour Accueil Historique